(01) Le PAL

Situé dans l’Allier, en zone rurale, au milieu des champs (approximativement entre Vichy et Moulins) le PAL est un parc animalier doublé d’un parc d’attraction. Ou l’inverse !  😉

Wallaby de Bennett, Le Pal, juillet 2018
Wallaby de Bennett, Le Pal, juillet 2018

Réservations prises pour 2 jours, nous voici donc au PAL pour l’ouverture, dès 10h du matin. Les négociations familiales ont commencé quelques jours plus tôt pour savoir combien de temps on passerait dans les attractions et combien de temps on passerait à observer les animaux ! Mais difficile de lutter contre de superbes attractions…   😉

Plus de 25 attractions

On commença donc par les attractions, et on n’a pas regretté notre choix car ce ne sont pas moins de 27 attractions pour petits et grands qui sont proposées ! Le disque du soleil qui donne l’impression de voler à la cime des arbres, le Twist qui fait tourner la tête à grande vitesse et Alligator Baie ont remporté tous les suffrages. Il faut dire qu’il faisait très chaud et que la bataille d’eau d’Alligator Baie était très rafraîchissante : certains ont fini trempés pour leur plus grand plaisir. Le principe est simple et efficace : des canons à eau orientables actionnés par des manivelles sur des bateaux avec des visiteurs très joueurs à leurs bords.

Alligator, Le Pal, juillet 2018
Alligator, Le Pal, juillet 2018

La rivière canadienne, le bateau pirate, les grenouilles, les chaises volantes et les incontournables tasses ont conquis les plus jeunes. Les plus téméraires ont essayé l’attraction de l’année : le Yukon quad, pendant que les autres se promenaient entre les enclos de la savane pour observer les éléphants. Les amateurs de sensations fortes sont sortis ravis et enthousiasmés par cette nouvelle attraction et nous ont fait part de leur contentement (la vitesse prise au passage sur les roues posées au sol leur a fait grande impression).

Bref côté attractions le PAL « assure grave » ! 😉

ENFIN… le parc animalier

Nous sommes passés du côté du parc animalier chaque jour en milieu d’après-midi et avons assisté au spectacle des perroquets. Nous avons notamment apprécié les interactions avec le public : un Touraco posé sur la main d’un spectateur pour le faire s’envoler, tenir du millet pour que les perruches viennent le picorer…

Hibou grand duc européen, Le Pal, juillet 2018
Hibou grand duc européen, Le Pal, juillet 2018

C’est un joli spectacle éducatif avec en prime un petit rappel sur l’environnement et l’importance du tri des déchets (si un perroquet peut le faire, nous aussi !).

Nous avons aussi assisté au spectacle des rapaces. Les rapaces nocturnes et diurnes sont bien représentés au PAL : chouette effraie, harfang des neiges (nous avons même vu des bébés), grand duc, vautours… LE final grandiose, en musique, nous a offert un moment rare de plénitude : des dizaines d’oiseaux de différentes tailles et couleurs effectuant des vols harmonieux au-dessus des spectateurs. Pendant ce spectacle le public est à quelques mètres des hiboux, perruches, cigognes, canards, hérons, vautours…

Bébé harfang des neiges, Le Pal, juillet 2018
Bébé harfang des neiges, Le Pal, juillet 2018
Une volière aérée

Mon coup de cœur (comme souvent…) : la volière. Située en extérieur, la balade dans cet espace luxuriant est très agréable. Une rivière passe au milieu et des décors typés jungle en font un endroit charmant. On peut y observer des sternes inca, spatules rosées, ibis rouge, conures bleus, échasses d’Amérique, guiras cantara, savacous huppés…

Conure à tête bleue, Le Pal, juillet 2018
Conure à tête bleue, Le Pal, juillet 2018
Savacou huppé, Le Pal, juillet 2018
Savacou huppé, Le Pal, juillet 2018

Les oiseaux sont calmes et font leur vie sans se soucier des êtres humains de passage. Je recommande grandement sa visite !

Wallaby de Bennett avec son bébé dans la poche, Le Pal, juillet 2018
Wallaby de Bennett avec son bébé dans la poche, Le Pal, juillet 2018

Moment de tendresse : nous avons pu observer des wallabies avec pour certaines femelles des bébés dans leurs poches. C’est un animal décidément très mignon à regarder.

Gibbon à mains blanches, Le Pal, juillet 2018
Gibbon à mains blanches se balançant, Le Pal, juillet 2018

Nous avons aussi vu des chiens des buissons, c’était la première fois que nous en voyions. Vifs et curieux, ils nous ont beaucoup plu. Côté photo ce n’est pas réussi car justement ils sont vifs et curieux !  😀

Les loups du Canada ont un bel enclos et on peut observer la meute à plusieurs endroits.

Loup du Canada, Le Pal, juillet 2018
Loup du Canada, Le Pal, juillet 2018

Evidemment nous avons passé du temps devant les félins, bien représentés : panthère des neiges, lynx, tigres, lionnes…

Lynx, Le Pal, juillet 2018
Lynx, Le Pal, juillet 2018
Pélican, Le Pal, juillet 2018
Pélican, Le Pal, juillet 2018

Les pélicans nous ont fait leur show sur l’eau, sur les branches… avec leurs silhouettes incomparables.

Lorsque nous sommes arrivés devant le lac des hippopotames, rien ne laissait croire que nous allions réussir à en voir un, c’était le calme plat. Mais au bout de quelques minutes, précédées par des bulles, deux oreilles sont sorties de l’eau ! Pour le plus grand plaisir de tous, l’animal imposant est sorti de l’eau, a brouté, a replongé…

Hippopotame, Le PAL, juillet 2018
Hippopotame, Le PAL, juillet 2018

Nous avons trouvé la plupart des espaces joliment agencés : agréablement fournis en eau, cachettes et végétaux.

Gelada, Le Pal, juillet 2018
Gelada, Le Pal, juillet 2018
A refaire

Bref, ce furent deux journées très sympathiques, à renouveler sans aucun doute ! Peut-être en restant un troisième jour… ou en louant un lodge ! A suivre donc…  😉